Le Bionic Bird français est de retour, et il a changé ! Cet oiseau mécanique imaginé par Edwin Van Ruymbeke progresse avec un look plus proche que jamais d’un vrai volatile ! Il faut dire que ces bestioles sont une histoire de famille, on doit aux parents du créateur ces oiseaux mécaniques qui voletaient de manière anarchique après avoir été remontés – c’était dans les années ‘70. Le MetaFly est donc la nouvelle création de l’inventeur. Le vol est obtenu par le battement des ailes, faites de fibre de carbone et d’un polymère transparent. Le contrôle repose sur une queue orientable, qui permet aussi de choisir la vitesse. La radiocommande reste dans l’esprit des précédents modèles. Elle est limitée à 2 canaux : on peut battre plus ou moins vite des ailes (voire pas du tout) et tourner. Son alimentation repose sur 4 batteries AA.

Les caractéristiques

Le MetaFly repose sur une minuscule batterie 1S de 55 mAh 20C qui pèse 1,6 grammes, à charger avec un câble USB. Le poids total de l’oiseau ne dépasse pas 10 grammes, avec une envergure de 29 cm et une longueur de 19 cm. Le créateur a choisi le financement participatif pour le MetaFly, sur la plateforme Kickstarter. Si vous êtes séduit, vous pouvez investir à un prix réduit, à partir de 69 € (hors port) pour une durée limitée, avec une livraison prévue pour septembre 2019. La page Kickstarter du projet permet aussi de choisir des packs plus complets avec, par exemple, des ailes de rechange et une Powerbank offrant 20 charges successives.

Ce qu’on en pense ?

Il fallait un peu d’entrainement pour piloter le Bionic Bird, qui parfois décidait de ne pas suivre exactement les ordres donnés via la radiocommande. Mais l’appareil était très amusant à faire évoluer et capable de tourner serré pour voler dans un espace réduit. Il est probable que le MetaFly se comporte de manière similaire, avec un vol sans doute un peu plus réaliste. Le créateur n’en est pas à son coup d’essai, vous pouvez donc investir quelques euros sans trop de craintes. La campagne Kickstarter, qui vient seulement de commencer, a d’ores et déjà très largement dépassé les objectifs fixés par son créateur…