Les drones ont grandement évolué ces dernières années, y compris pour le grand public. Le MIT s'y intéresse bien évidemment et dévoile aujourd'hui un appareil hybride intéressant.

En terme de drone, il existe aujourd’hui deux grandes familles. Il y a ceux qui volent comme les avions et ceux qui se comportent comme des hélicoptères avec leurs rotors. Tous deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Et s’il était possible de profiter des deux technologies dans un même appareil ?

Le MIT dévoile un drone hybride novateur

C’est exactement ce que des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont réalisé avec ce drone hybride. Selon Jie Xu, du MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory, “notre méthode permet aux non-experts de dessiner un modèle, d’attendre quelques heures pour mettre au façonner sa manette et repartir avec un drone personnalisé prêt à voler. L’idée est qu’une plate-forme comme celle-ci pourrait rendre ces ‘drones hybrides’ bien plus accessibles.


Alternant entre mode avion et mode hélicoptère automatiquement, y compris pour la manette

Le concept même de drones hybrides capable de passer du mode hélicoptère au mode avion n’est pas nouveau mais l’un des soucis avec les designs actuels est de devoir utiliser deux manettes différentes selon les modes. C’est quelque chose que veut changer le MIT en utilisant des réseaux de neurones pour simuler une manette automatiquement.

Cela étant dit, avant de rêver de voir de tels appareils sur le marché, il va aussi falloir régler la question de l’aérodynamisme de l’engin. Sans compter les problèmes de manœuvrabilité. Généralement, ce genre de drones éprouve des difficultés à effectuer des virages serrés. Mais l’approche reste très intéressante.